fbpx

Aujourd’hui j’aimerais aborder la différence entre la gestion du temps et la prise en main du temps. La différence vous paraît peut-être subtile, mais elle est pourtant énorme. L’objectif final est bien de gagner du temps, mais pour cela il faut savoir agir sur les bons leviers, c’est le sujet de l’article d’aujourd’hui.

 

Gestion du temps VS Prendre son temps en main

Prenons la définition du mot gestion : Action ou manière de gérer, d’administrer, de diriger, d’organiser quelque chose. Administration d’une entreprise soit dans sa globalité, soit dans une de ses fonctions. Cela veut dire qu’il s’agit d’agir sur quelque chose sur lequel vous avez de l’emprise, vous avez un réel levier d’action.

Dans tous les dictionnaires, on parle toujours d’agir sur quelque chose de physique, or s’il y a bien une chose qui n’est absolument pas physique et sur lequel vous n’avez aucune emprise, c’est bien le temps. Au mieux vous pouvez mesurer la durée du temps mais vous ne pouvez pas mesurer le temps lui-même.

Voici comme le temps est définit dans le Larousse : « Continuité indéfinie, milieu où se déroule la succession des évènements et des phénomènes, les changements, mouvements et leur représentation dans la conscience. Point repérable dans une succession par référence à un Avant et un Après ». En voici une seconde : « Selon la théorie de la relativité, le temps est relatif, il dépend de l’observateur et l’espace et le temps sont intimement liés. ».

Pour être plus clair, si vous passez une heure à vous faire masser, ou dans un jacuzzi, à faire quelque chose que vous aimez profondément, alors vous aurez l’impression que quelques minutes se seront écoulées. En revanche s’il s’agit tâche que vous n’avez absolument pas envie de réaliser, vous aurez l’impression qu’elle a duré des heures. Dans la théorie de la relativité, cela dépend de l’observateur.

Dans mon exemple il y a une véritable différence de perception entre la personne qui masse et celle qui reçoit le massage, pourtant une heure est bien constituée de 60 minutes, peu importe le point de vue. Observez les comportements chez votre conjoint ou un ami par exemple, mettez en pratique   cette théorie de la relativité.

Je vais prendre un autre exemple que j’ai entendu récemment dans une vidéo de David Laroche, il dit à peu près ceci : « Les marins ne savent pas contrôler le vent, ils ne peuvent pas le faire changer de direction, ni de force, ils ne peuvent pas le gérer. En revanche, ils peuvent gérer leurs voiles pour se diriger et aller où bon leur semble. ».

Si je vous explique tout cela, c’est en grande partie pour vous déculpabiliser de ce que la société vous a imposée, le temps c’est un peu comme le vent, vous ne pouvez pas le gérer. Donc si vous essayez en permanence d’agir sur quelque chose sur lequel vous n’avez aucune prise, vous n’arriverez jamais au résultat attendu.

L’objectif de mon accompagnement est de vous aider à comprendre sur quoi vous pouvez agir, comment vous pouvez agir et surtout pourquoi vous devez agir. Il ne se passe pas un jour sans que quelqu’un me dise « J’aimerais bien mais je n’ai pas le temps. », pourtant il existe des dizaines de livres, des centaines blogs sur internet et plusieurs méthodes reconnues depuis longtemps pour apprendre à mieux gérer son temps, à être plus efficace. Mais la réalité c’est que pour la plupart des personnes, ces méthodes ne fonctionnent pas, voire certaines sont totalement impossibles à appliquer.

Il me paraît important de vous expliquer pourquoi elles ne fonctionnent pas, mais aussi de vous donner des conseils pratiques et simples à mettre en œuvre. Gagner une heure par jour n’est pas si compliqué que ça et c’est à la portée de tous.

Je tiens aussi à vous à être plus efficace et c’est l’une des grandes différences entre ce que j’applique pour moi et ce qui est décrit dans les méthodes traditionnelles.  Je ne cours pas après le « vouloir en faire plus et plus vite », mais plutôt faire ce qui compte pour moi et pouvoir me dégager du temps quand j’en ai besoin. À partir de maintenant, c’est le moment de Prendre en Main votre temps.

 

Les méthodes traditionnelles pour gagner du temps

 

Mes recherches sur la gestion du temps

Avant d’aller plus loin, laissez-moi vous présenter ce que j’appelle « les méthodes traditionnelles de gestion du temps », celles que j’ai essayées ou comparées. Je ne vais pas faire ici une liste exhaustive de ce que j’ai trouvé sur internet mais de ce que j’ai réellement lu et essayé de mettre en pratique :

  • Méthode Pomodoro
  • Méthode GTD
  • La semaine de 4 heures
  • ZTD – Zen to Done Priorité aux priorités
  • Gérer son temps autrement
  • Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent

Il est vrai que ces livres ou blogs sont bons, voire très bons et apportent de nombreux conseils, mais ils sont pour la plupart impossible à mettre en œuvre par un être humain normal à mon sens.

 

Réalité versus Fiction

Voici ma réalité et certainement celle de beaucoup de personnes et qui me semble être différentes des auteurs de ces ouvrages.

  1. Je suis cadre dans une multinationale, je travaille dans un open space avec mon équipe (environ 25 personnes) et parmi d’autres équipes. Je pense que ce cadre de travail vous parle.
  2. J’aime mon travail et je souhaite le garder, je ne veux pas devenir indépendant.
  3. Je travaille dans une grande ville et j’habite à l’extérieur de la ville donc j’ai des temps de trajet incompressibles, et je n’ai pas envie d’utiliser un vélo, un scooter ou une moto car j’apprécie être au chaud dans ma voiture. Certains de mes collègues viennent en transport en commun, ils mettent généralement le même temps que moi ou légèrement moins, sauf les jours de neige, de tempête, de grève, etc. Pour ma part j’ai fait le choix de la voiture même si c’est un peu plus long car je tiens à mon autonomie et j’en profite pour écouter des podcasts ou des livres audio.
  4. Je vis seul avec mes deux enfants. Je n’ai pas les moyens d’avoir quelqu’un qui les gère donc je les emmène à l’école le matin et je vais les chercher le soir. Je les aide dans leurs devoirs, je gère les repas, les douches, les habits, etc. Tout ce que vous faites avec vos enfants, je le fais aussi, tout comme vous.
  5. Je n’ai pas envie de devenir une machine et je ne cherche pas l’efficacité à son maximum, je suis pragmatique et mon organisation est basée uniquement sur ce qui fonctionne, pour moi.

Pourquoi est-ce que je veux gagner du temps ?

Ce que je souhaite c’est gagner un peu de temps dans mes journées pour différentes raisons :

  • En été, pour avoir le temps d’aller prendre l’apéritif avec des amis, faire un barbecue le soir, sans avoir besoin de courir et être détendu parce que je sais que j’ai fait et ce que j’avais à faire.
  • Pouvoir aller voir des spectacles, des matchs, des représentations de mes enfants et arriver à l’heure.
  • Pouvoir entreprendre un nouveau projet personnel qui me tient à cœur, restaurer une moto, faire les travaux de ma cuisine, me former à l’investissement immobilier, aller faire du sport.
  • Pouvoir partir tous les vendredis soir 2 heures plus tôt en week-end.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles je souhaite gagner du temps, mais comme vous avez pu le lire, cela dépend vraiment des moments de ma vie. À chaque instant les raisons sont différentes. Je n’ai pas envie d’aller courir le soir en plein hiver quand il fait nuit, par contre à ce moment précis de l’année j’aime bien prendre du temps pour aller dans un spa, faire un hammam et sortir alors qu’il neige. Je trouve cette sensation extrêmement agréable, je suis détendu, j’ai chaud et dehors il fait froid et il neige, j’ai souvent l’impression d’être déconnecté du temps à cet instant précis.

J’habite loin de ma famille mais il arrive régulièrement qu’un de mes frères, mes parents ou un ami me rendent visite, et à ce moment-là j’aime pouvoir finir tôt le soir pour passer du temps avec eux. Même si ça dure 1 semaine, je veux partager ces moments à fond et en même temps je tiens aussi à ce que mon travail soit bien fait. Tout ça pour dire que je suis Monsieur Tout Le Monde et je veux le rester, mais je me suis organisé pour prendre mon temps en main.

 

Les méthodes de gestion du temps, ça ne fonctionne pas !

Pour en revenir aux méthodes que l’on trouve dans les livres ou ailleurs, elles impliquent toutes quelque chose de très fort et elles oublient presque toutes le plus important à mon sens : pourquoi et pour qui ? Il est évident qu’un livre ne peut pas répondre aux questions de chacun, c’est exactement le même principe que les lois de notre pays : « La règle de droit a un caractère général, elle s’applique à tous les individus, elle n’est pas faite pour régler des cas particuliers. ». Or chaque individu est unique, tout comme votre façon de réagir.

Voilà en grande partie pourquoi je ne me suis pas retrouvé dans ces méthodes, elles ne prennent pas en compte ma situation et mon besoin. Si vous ne savez pas pourquoi vous faites quelque chose alors vous êtes sûr de ne jamais y arriver, mais il ne suffit pas de se le dire ou de l’écrire quelque part, cela doit faire partie de votre quotidien et chaque jour, à chaque instant, vous devez en avoir conscience. Autrement, vous allez gagner en efficacité pour faire beaucoup de choses inutiles et comme l’a dit Peter Drucker « il n’y a rien de plus inutile que de faire avec efficacité quelque chose qui ne doit pas du tout être fait. ». C’est exactement ce qui arrive quand on applique à la lettre les méthodes d’organisations traditionnelles.

 

Définir ses résultats

 

Les objectifs changent

Le cœur de mon organisation est basé sur mes objectifs, ou plutôt de mes résultats. Je commence par définir les résultats attendus (3 à 5 maximum). Ces résultats doivent faire partie de mes Grosses Pierres et ils peuvent évoluer à différents moments de ma vie. En hiver, j’aimerais aller faire du snowboard par exemple, et au printemps, j’aimerais prévoir des barbecues avec mes amis. Mes résultats changent en permanence en fonction de mes envies et de ma vie, et c’est une énorme différence en comparaison avec les méthodes traditionnelles, qui au mieux vous demandent de définir des objectifs de vie. Cela me surprend toujours car je suis incapable de savoir ce que je veux pour les 50 prochaines années. Je reviens sur mes fameuses grosses pierres, que sont-elles ou que représentent-elles ?

 

L’histoire des grosses pierres

Quand je donne des formations ou que je fais du coaching, je commence toujours par une démonstration avec des grosses pierres, des graviers et du sable. J’ai vu une vidéo du professeur Kim Emerson et réalisée par Meir Kay sur l’histoire des grosses pierres que je trouve à la fois simple et très explicite. Je ne connais pas l’origine de cette explication, mais ce qui est sûr, c’est que vous devez voir la vidéo. Toute mon organisation est basée sur mes résultats et mes grosses pierres. Je vous propose de la découvrir tout de suite.

Pourquoi cette méthode ne s’applique pour les Hommes ?

Je vais vous expliquer pourquoi elles ne peuvent pas s’appliquer à un être humain normal. Une méthode est un ensemble de règles que vous devez suivre pour arriver à un but. Mais que se passe-t-il si vous ne suivez pas toutes les règles ? Est-ce que la méthode fonctionne toujours ? Pas vraiment.

Sans rentrer dans le détail, certaines règles d’une méthode ne sont pas indispensables et c’est pour cela qu’il existe souvent une version « Light » et une version complète. En revanche certaines règles font la méthode, donc si vous ne les appliquez pas, la méthode ne fonctionnera pas et c’est là où je veux en venir.

Un autre problème directement lié est que l’on ne vous apprend pas vraiment à conduire par vous-même. On vous explique comment ouvrir la voiture, comment mettre le contact, passer les vitesses, etc. Mais s’il survient un évènement, c’est l’accident car vous ne savez pas conduire. La méthode vous explique comment rouler en voiture, mais ne vous apprend pas à conduire.

À la lecture des différents livres ou blog vous pourrez vous apercevoir très rapidement que l’on vous demande de changer, mais pas de changer une petite chose, de radicalement tout changer. On commence toujours par vous expliquer les principes de fonctionnement du cerveau, ou par vous expliquer que la société est comme cela, que vous devez être plus efficace si vous voulez devenir riche, célèbre, faire partie de l’élite, que vous devez changer de paradigme (celle-là, c’est ma préférée). Pour finir, on vous explique que si vous voulez être mieux organisé, il va falloir tout changer.

Commencez par faire du sport parce que votre corps doit être en bonne santé pour que votre esprit fonctionne mieux, « un esprit sain dans un corps sain ».  On vous suggère aussi de changer votre alimentation, ne plus manger gras, salé, sucré, devenir végétarien ou vegan. On vous demande de changer votre vie personnelle, jusqu’à la manière dont vous devez vous organiser pour faire vos courses, parler à vos enfants, changer de paradigme (Je sais je me répète même j’aime tellement le paradigme).

Vous allez me dire que j’exagère, mais pas du tout, je l’ai lu. Certains sont plus extrêmes que d’autres mais ils oublient l’essentiel, ils ne prennent pas en compte vos besoins ni qui vous êtes. Ils se sentent obligé de parcourir tous les aspects de votre vie car leurs méthodes s’adressent à tous. Mais en réalité, je ne veux pas tout changer dans ma vie. Mon rêve ce n’est pas de travailler 4 heures par semaine pour pouvoir voyager (je n’aime pas voyager et je déteste l’avion), ni même de travailler depuis un autre pays, non je suis bien où je suis. Je veux juste gagner une heure par jour. Est-ce que pour gagner une heure par jour je dois devenir vegan ? Bien évidemment que non si je n’en ai pas envie, restons simples.

 

Le principe de Pareto

Il y a un principe qui s’applique à toute chose dans la vie, c’est le principe de Pareto. Découvert par Vilfredo Pareto en 1906, cet économiste observe que 20% de la population possède 80% des propriétés en Italie. Ce principe a été repris bien plus tard en statistiques au travers du diagramme de Pareto, qui permet de classifier les informations par groupe, en premier le groupe des 20 % qui représentent 80 % de l’information à analyser.

Dans mon organisation, j ‘utilise le principe de Pareto pour savoir à quel moment de ma journée je vais pouvoir gagner du temps. Je vais chercher à savoir quel est ce 20 % d’activité qui me prend 80 % de mon temps. Et je vais vous aider à faire la même chose. C’est assez simple et en plus, cela à l’avantage de tenir compte du fonctionnement de chacun. Avant de changer votre organisation, il est important de comprendre comment vous fonctionnez individuellement et comment vous êtes organisé. Ce n’est qu’après avoir défini ce que je veux faire et pourquoi, que j’ai compris comment je fonctionne et quelles sont les 20 % de mes activités qui me prennent 80 % de mon temps.

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •